Chapelles de Provence. Les inédites.

inedit-72Voici quelques chapelles, non présentes dans le livre, que je n’avais pas eu la place de mettre ou que j’ai découvertes depuis.

Chapelle Saint Laurent, à Pélissane (Bouches-du-Rhône)

Chapelle Saint-Pons, à Valbelle (Alpes-de-Haute-Provence). Étonnante chapelle à demi troglodyte, rivée à une paroi abrupte, au-dessus du hameau des Richaud, au nord de la montagne de Lure.

Chapelle Saint-Pierre-en-Demuyes, à Châteauvieux (Var). Une chapelle édifiée sur l’emplacement d’une ancienne abbaye de moniales cisterciennes.

Chapelle Notre-Dame-du-Rouet à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône)

Publicités

2 réflexions sur “Chapelles de Provence. Les inédites.

  1. Bonjour Monsieur, Merci de nous faire part de vos nouvelles découvertes en Provence. Votre livre qui est sous mon coude est une mine d’informations et un régal pour les yeux.
    Pour ma part, je m’intéresse aux chapelles de montagne de la Vallée de l’Ubaye, du Barrage de Serre-Ponçon à la frontière italienne. Ce sont des chapelles plus modestes que leurs homologues provençales, mais très intéressantes par leur valeur patrimoniale et historique ! Dans l’avant-propos de votre livre, vous spécifiez que vous ne vous intéressez qu’aux chapelles rurales. Pouvez-vous me dire quelle définition vous donnez ? Considérez-vous que tout édifice religieux qui n’est pas ou plus une église paroissiale, une cathédrale ou une abbaye est une chapelle ?
    Meilleures salutations,
    Catherine Blanc

    • Oui, tout édifice religieux qui n’est pas une cathédrale, une église abbatiale (d’une abbaye) ou prieurale (d’un prieuré), ou une église, est en principe une chapelle. Le terme d’église est réservé au chef lieu d’une paroisse. Néanmoins on continue à appeler église des sanctuaires de village qui ont perdu ce rôle ; ce phénomène s’est accentué avec la crise des vocations et le manque de curés, ce qui a provoqué, ces dernières décennies, le regroupement de plusieurs paroisses, créant ainsi une certaine confusion. Une chapelle rurale est un petit sanctuaire consacré – ou qui l’a été – situé à la périphérie des villages ou isolé dans la campagne ou la montagne. La chapelle rurale se distingue ainsi des chapelles urbaines qui sont à l’intérieur des bourgs et des villes. Le terme de chapelle s’applique aussi aux espaces bien délimités, possédant un autel consacré, à l’intérieur des églises, des basiliques ou des cathédrales ; ils sont généralement autour de la nef ou du chœur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s