Les tians

Le tian est un plat en terre vernissée, rond, rectangulaire ou ovale, dans lequel les anciens faisaient cuire leurs gratins. Le contenant a finalement donné son nom au contenu et les tians sont, pour les provençaux, des gratins de légumes. Il existe autant de recettes que d’assemblage de légumes et de cuisinières !

Tian courgettes-tomates

Tian (gratin provençal) tomates-courgettes.

Tian tomates-courgettes.

Badigeonnez le fond d’un tian d’huile d’olive. Coupez les courgettes et les tomates en tranches fines. Remplissez le plat en alternant les couches de courgettes et de tomates.
Entre chaque couche, salez et poivrez modérément, mettez quelques fragments de feuille de laurier, un petit brin de thym, quelques aiguilles de romarin et un grain d’ail.
À la fin, couvrez d’une fine couche de chapelure et arrosez d’un filet d’huile d’olive.
Mettez à four chaud. Le temps de cuisson dépend de la grosseur de votre tian. Comptez 35 à 45 mn pour un plat moyen ; plus, s’il est d’une taille plus importante.

Tian fenouil-pomme de terre

Tian (gratin provençal) fenouil-pommes de terre.

Tian fenouil-pommes de terre.

C’est un assemblage original et gouteux. La fraîcheur et le parfum du fenouil sont tempérés et équilibrés par la pomme de terre qui donne aussi de la consistance au plat.
Badigeonnez le fond d’un tian d’huile d’olive. Pour cinq à six personnes, comptez deux ou trois beaux bulbes de fenouil bien frais. Coupez-les en rondelles fines pour obtenir des rouelles d’environ 2 mm d’épaisseur. Faites de même avec trois grosses pommes de terre (ou cinq ou six moyennes).
Tapissez le fond du tian avec une première couche de fenouil, puis ajoutez une couche de pommes de terre. Salez, poivrez et glissez un grain d’ail. Recommencez jusqu’au remplissage du tian.
Mouillez avec un verre d’eau (25 cl) ou mieux, avec du bouillon de poule. Couvrez de chapelure et arrosez d’un filet d’huile d’olive. Mettez à four chaud, 40 à 50 mn selon grosseur du plat.
Ce plat accompagne bien les viandes et les poissons braisés ou grillés, mais il peut aussi apporter de l’originalité et de la variété dans un menu végétarien (dans ce cas, oubliez le bouillon de poule !).