Cuisine provençale

Cuisine méditerranéenne par excellence, la cuisine provençale se caractérise par l’utilisation, pour apprêter des aliments fournis par une nature généreuse, de l’huile d’olive, de l’ail, de l’oignon, de la tomate et d’herbes aromatiques aux senteurs du pays. La richesse de la région en ressources alimentaires agricoles et sauvages pourvoit au « bien manger » qui, ici, est aussi un « bien vivre ». La Provence, ce n’est pas un terroir, mais une mosaïque de terroirs.
Les grands troupeaux de moutons produisaient la viande et le lait des fromages. Dans les mas étaient élevés un porc, des lapins et des volailles.
Sur la table, les produits de la mer, qu’ils soient frais (poissons, crustacés, poulpes…) ou de conserve (anchois, morue…), avaient une belle place. Par la chasse, les espaces sauvages, garrigues et collines boisées, apportaient la “sauvagine” : sanglier, lièvre, “bec-figue”, grive…
Les plats les plus typiques sont des plats conviviaux qui se partagent en famille et entre amis : la bouillabaisse du dimanche, l’aïoli, le gigot de Pâques aux herbes de Provence, la daube, le civet de lièvre… Ils sont accompagnés d’un bon vin du pays.

Voici quelques plats traditionnels… ou moins traditionnels, et quelques desserts provençaux.

Indispensable : les herbes de Provence et l’huile d’olive

herbes de provence. 1 Romarin. 2 Thym. 3 Sauge. 4 Fenouil. 5 Laurier.

1 Romarin. 2 Thym. 3 Sauge. 4 Fenouil. 5 Laurier.

Huile d'olive "Moulin de Gouvan", à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence).

Huile d’olive « Moulin de Gouvan », à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence).

Quelques plats

Certaines de ces recettes sont extraites de mon livre « Provence, nature, patrimoine et art de vivre ». Édisud, 2012.

… et une recette aussi inattendue qu’originale :

Quelques desserts

Ces recettes sont extraites de mon livre sur les desserts provençaux : « Délices de Provence » (Édisud, 2008)

couv-delices

A voir aussi : Vins de Provence

4 appellation Côtes du Rhône, 8 appellation Provence, des grands crus et des vins de consommation courante en constante amélioration.

Vallée du Rhône, Provence intérieure, Provence littorale, le vin est ici une tradition, un savoir-faire millénaire, mais surtout un art de vivre.

Apellations Côtes du Rhône méridionales et Côtes de Provence.

Vins de Provence. Appellations de la basse vallée du Rhône, du littoral et de la Provence intérieure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s