Jardins de Provence : le guide

Jardin en terrasse. Château de Grignan (Drôme provençale).

Jardin de buis. Château de Grignan (Drôme provençale).

La Provence et la Côte d’Azur forment une véritable arche de Noé végétale où la flore du monde entier a trouvé refuge en de nombreux et merveilleux jardins : jardins exotiques, jardins méditerranéens, jardins marins, jardins de simples, jardins de senteurs, grands parcs, arboretum, jardins alpins, jardins botaniques …

Jardin Olbius Riquier. Hyères (Var). La rocaille exotique.

Jardin Olbius Riquier. Hyères (Var).

L’album des styles est lui aussi très riche : jardins de monastère, jardins Renaissance, jardins Classiques “à la française”, parcs “à l’anglaise”, jardins romantiques, jardins “Belle-époque”, jardins d’artistes, jardins japonais, mauresques, espagnols…  on trouve même un jardin “cubiste” et des créations contemporaines.

Jardin alpin du col du Lautaret (2100 m). Hautes-Alpes.

Jardin alpin du col du Lautaret (2100 m).

C’est cette palette variée qu’explore ce livre, à la fois guide et invitation  à la flânerie, entre couleurs et senteurs, sensations et impressions, entre Provence-jardin et jardins de Provence.

jardins-pce-couvJardins de Provence
Serge Panarotto
Édisud 2004
Guide. Format 12,5 x 22 cm, 120 pages

L’acheter :
Fnac
Amazon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s